· coronavirus,confinement,télétravail

CONFINEWS IMAl@b N°6

Une étude chinoise récente et portant sur l’impact du COVID-19 montre que pour 35% des répondants cette situation a entraîné un stress psychologique modéré et pour 5% un stress sévère. Une détresse qui touche, par ailleurs, davantage les femmes et les jeunes entre 18 et 30 ans.

Selon une étude publiée dans le journal médical The Lancet, près de 29% des personnes mises en quarantaine présentaient, à la fin de l'isolement, des signes de stress post-traumatique, et 31% des symptômes de dépression.

Pour découvrir des solutions de protection :

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK