Revenir au site

CES DAY 1&2 - Transportation

· CES,réseaux,hardware,véhicule,mobilité

Au CES 2019 et pour la première fois la mobilité était la seule occupante du hall nord partagé entre :

  • les équipementiers (avec tous les français)
  • les constructeurs (sans les français)
  • les "technos providers"  qui accompagnent massivement le développement des véhicules autonomes.
Plusieurs tendances se dégagent :
  • Beaucoup  de plateformes en open data autour de la mobilité des villes et véhicules autonomes 
  • La mobilité BtoB autour des véhicules spécialisés :
    • Chez Panasonic on développait le véhicule autonome grand luxe et une mobilité plus urbaine appelée "plateforme flexible" c'est à dire des modules différents type transport de personnes, module de consultation médicale, module de transport pour seniors ou show-room mobile qui transforment un même véhicule configurable. La version de SPACe_C présentée est une petite cabine de quatre à six places destinée au transport de personnes en milieu urbain. Avec ses sièges modulables, elle peut se transformer en cabinet médical sur roues, avec tout le nécessaire pour une consultation de médecine générale. Les vitres, qui sont des écrans LCD, s'opacifient en cas de besoin. SPACe_C peut aussi se muer en mini-salle de classe mobile. Ses vitres deviennent alors des écrans explicatifs. Une autre version se décline pour les touristes.
Photo AFP/SULLIVAN

COCORICO
TRANSDEV & Torc Robotics ont annoncé au CES leur partenariat "Torc concède sous licence sa suite logicielle de conduite autonome Asimov et son offre de capteurs pour la navette autonome i-Cristal. Les partenaires partagent la conviction que les navettes et les petits véhicules offriront une mobilité complémentaire aux réseaux de transport public existants dans le monde entier." La navette Icristal est celle qui équipe l'expérimentation rouennaise dont MATMUT est partie prenante.

  • Cette année marquait le retour de AUDI au CES avec peu d'annonces si ce n'est (comme MERCEDES) le partenariat avec la solution de trafic en temps réel "Here Real-Time Traffic" de HERE, 
  • la création d'Holoride, une start-up indépendante née au sein du constructeur automobile qui développe une solution de divertissement en réalité virtuelle à destination des passagers arrière d'une voiture afin de diminuer le mal des transports.

 En savoir + :

https://www.usine-digitale.fr/article/ces-2019-audi-cree-holoride-une-start-up-de-divertissement-en-realite-virtuelle-pour-les-passagers-des-voitures.N790474

HYUNDAI et son CRADLE

Non, vous ne rêvez pas , ceci est une voiture ! En réutilisant l'invention de la NASA son robot Walk and Roll : le constructeur coréen a choisi de mixer les atouts de la roue (rendement, vitesse, compacité) avec ceux de la marche (stabilité sur terrain inégal). Le CRADLE (de l'anglais bercer) à une propulsion 100 % électrique qui promet de couvrir un terrain plat à une bonne moyenne, à la manière d'un 4x4 rapide. Ses jambes se déplient et permettent les situations les plus complexes comme les interventions après séisme par exemple. Il peut ralentir jusqu'à "marcher" : Le constructeur coréen parle alors de "marche reptilienne" .

TOYOTA lance son "ange gardien de la route"

TOYOTA présente le prototype P4 ,développé par le Toyota research Institute (TRI), sur une Lexus LS 500h bardée de caméras et de capteurs (jusqu'au toit).

Ce véhicule offre deux niveaux de conduite automatisée, système que le constructeur appelle "Guardian & Chauffeur".

  • Chauffeur fonctionne en mode 100 % autonome.  
  • Guardian une voiture (non autonome) mais dotée d'une intelligence capable d'assister le conducteur afin d'éviter les accrochages. Ce dispositif est une assistance à la conduite humaine, censé décupler les capacités de la personne au volant, en vue d'améliorer la sécurité. TOYOTA évoque comme cible les seniors et les jeunes conducteurs .

-  le développement de la partie Chauffeur privilégie une conduite entièrement autonome, où le facteur humain est pour l’essentiel absent de l’équation, soit dans tous les environnements, soit dans des zones définies. En revanche, Guardian est conçu pour amplifier les performances du conducteur mais sans le remplacer. L’arrivée de la nouvelle plateforme P4 dans notre flotte au printemps permettra d’accélérer le développement sur ces deux fronts. » - Direction Marketing NISSAN

NUANCE pilote les voitures à la voix ... et aux émotions en tournant simplement la tête

« Ouvre cette fenêtre ».

« Ferme les portes », « J'ai froid ».

Mieux que du simple vocal la société américaine qui travaille notamment pour Mercedes et BMW expose un système qui, en plus de répondre à la voix, réagit aux émotions ou aux mouvements de la tête et des yeux. Les commandes classiques sont accessibles à la voix : la fermeture des portes ou le réglage du chauffage,mettre sa musique préférée ou générer son itinéraire. Mais il est aussi possible, en tournant la tête vers une fenêtre, de déclencher son ouverture.

Son ton de voix sera adapté également à votre humeur du jour grace à son IA.

COcORIcO

ENCORE PLUS FORT : grâce à une technologie développée par Saint-Gobain, il peut vous renseigner sur votre environnement. « Quel est ce bâtiment ? ». Le système reconnaît alors le batiment qu'il vient de regarder et lui répond, tout en affichant sur le pare-brise, en réalité augmentée, des informations.

A terme, Nuance imagine une voiture du futur sans bouton, avec une interface seulement guidée par la reconnaissance vocale ou visuelle.

La BYTON la sœur chinoise de la TESLA

En 2018 nous vous annoncions l'arrivée de BYTON ( à relire ici http://imanewworld.strikingly.com/ces-2018 ) qui s'engageait à proposer une voiture « intelligente et intuitive" pour 37.500 euros dés 2020 en Europe avec pour technologies : la 5G & une IA pertinente, la reconnaissance faciale pour le déverrouillage et les réglages conducteur, un écran panoramique consacré à la navigation au divertissement et à leur sécurité, Alexa l’assistant vocal d’Amazon.

EFFET WAHOU : Cette année il présente la M BYTE avec le tableau de bord le plus grand du marché : 48 pouces soit englobant conducteur et passager

La commercialisation aux États-Unis pourrait démarrer en 2020 puis en 2021 pour certains pays européens. En parallèle, Byton travaillera sur son second véhicule, la K-Byte, une berline 100% électrique qui devrait elle aussi reprendre un intérieur futuriste et des aptitudes de conduite autonome.

A découvrir en vidéo ici : https://www.01net.com/mediaplayer/video/m-byte-et-k-byte-byton-revient-au-ces-avec-ses-vehicules-electriques-bardes-de-technos-1130860.html

Le projet Nexus par BELL - UBER

Photo A. Raison

Rappelez vous : il y a un an nous vous avions présenté sa cabine, cette année c'est un prototype très abouti que nous présente NEXUS Le fabricant d'hélicoptère BELL : mélange de drone avec 6 hélices et d'hélicoptère avec son cockpit il est co-développé avec UBER pour son projet de taxi drone.

COCORICO !

sa propulsion est assurée par le français Safran, avec un moteur hybride-électrique (batteries+turbine à gaz+générateur) placés dans chaque rotor, pour une puissance totale de plus de 600 kWe.

Le Nexus pourra accueillir cinq passagers pour un poids total de 272 kg.

L’engin est censé rejoindre la flotte de taxis volants du futur service UBER AIR. Bell fait en effet partie des industriels qui ont choisi de s’associer au projet d’Uber lancé en 2017.

Cosmo connected

Cosmo Connected partenaire de IMA complète son offre avec un casque pour vélo, et bientôt un pour le ski. Cosmo Connected est un dispositif permettant aux deux roues de disposer d'un feu arrière supplémentaire.

Après avoir lancé des accessoires à fixer sur un casque de moto, puis de vélo, Cosmo Connected complète son offre avec un casque connecté. La start-up de Romain Afflelou revient pour la troisième année consécutive au CES de Las Vegas avec un nouveau produit. «Cette année nous lançons une gamme de casques, avec Kali, un fabricant français», explique Romain Afflelou, patron et fondateur de Cosmo Connected. Le principe reste le même, il s'agit d'offrir plus de visibilité aux deux roues, motards, cyclistes, ou amateurs de nouvelles mobilités (trottinette, mono roue….).

Source : LE FIGARO 6 janvier 2019

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/start-up/2019/01/07/32004-20190107ARTFIG00091-cosmo-connected-lance-son-casque-de-velo-connecte.php

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK