Revenir au site

WEB SUMMIT ROBOTIQUE / BOSTON DYNAMICS

Bienvenue dans le futur des robots mobiles

Marc Raibert de Boston Dynamics

Une des sensations robotiques du Websummit : SPOT le premier robot de BDG a été commercialisé en septembre

Je voulais dire quelques mots sur l'IA et notre marque spéciale d'IA que j'appelle l'IA athlétique. La plupart des gens qui travaillent sur l'IA travaillent sur des problèmes qui, lorsque les humains les résolvent, sont en quelque sorte résolus dans notre tête. Des choses comme résoudre un problème de mathématiques ou planifier votre voyage à l'aéroport le matin. Vous savez, à quelle heure votre vol part, vous faites une évaluation de ce qu'est le trafic, puis vous faites marche arrière et vous déterminez l'heure à laquelle vous devez vous lever pour être sûr d'arriver à l'heure à votre vol. Ce sont des choses que nous faisons dans notre tête et que j'appelle l'IA savante. Mais il y a un autre type d'intelligence que nous avons tous, qui nous permet de faire fonctionner notre corps. Et j'appelle ça l'IA athlétique. Celle qui me permet de tenir en équilibre sur deux ou trois jambes. Celle avec laquelle je peux marcher, courir et grimper. Cela me permet de percevoir l'environnement immédiat en temps réel autour de moi, et donc de manœuvrer par rapport aux obstacles ou par rapport aux concurrents si je suis un athlète. La plupart d'entre nous ne sommes pas athlètes, mais nous avons tous un haut niveau d'intelligence sportive ou d'intelligence athlétique que nous utilisons tout le temps. Et notre compagnie se concentre sur le développement de l'IA athlétique pour nos robots. Nous aspirons à pouvoir fabriquer un jour, pas tout de suite, des robots qui possèdent ce genre de compétences. Cela signifie construire des systèmes de perception, des systèmes d'actionnement, des systèmes de planification, de contrôle dynamique, et tout le reste.

Nous ne sommes pas à la hauteur de l'athlétisme que l'on retrouve chez les animaux. Mais nous nous concentrons sur la dynamique du comportement, l'énergie, l'équilibre et d'autres choses de ce genre. Ce sont ces ingrédients qui rendent les robots capables de travailler dans un monde physique qui n'est pas toujours prévisible. Et, par exemple, si vous vous souvenez de cette vidéo de notre robot marchant sur la glace* et bien ce n'était pas du tout prévu. Mais les systèmes de contrôle et les capteurs ont été capables de réagir

prêt d'ici un an et demi ou deux ans.

Eh bien, aujourd'hui, je vais parler de trois robots, Spot, qui est le robot d'aujourd'hui. C'est un robot que nous commercialisons. Handle, qui est un robot logistique que nous développons et qui devrait êtreEt Atlas. Atlas est notre Lamborghini. C'est cher trés cher. Il nécessite une équipe spéciale pour continuer à progresser, mais il réalise des performances supérieures à tout ce que nous avons pu créer.

Permettez-moi donc de commencer avec SPOT
Spot est plus petit que les précédents quadripèdes que nous avons construit, il pèse environ 60 livres. Dans cette video c'est un prototype mais dans une minute, vous verrez la version commerciale. Et ce n'est pas une vraie maison, c'est dans un entrepôt. Et ce ne sont pas de vraies personnes, ce sont des ingénieurs. Et nous ne faisons que tester la capacité de Spot à fonctionner dans un environnement qui ressemble à celui d'une maison, d'un bureau, d'une usine ou quelque chose comme ça. Spot peut utiliser ses jambes pour monter à l'étage. Et il dispose d'un système de navigation autonome qui lui permet de traverser un terrain. Donc dans cette video, il n'y a pas de pilote. Il utilise une carte programmée à l'avance et des caméras de détection d'obstacles qui lui permettent de voir les rampes et les marches à suivre pour travailler sur ce genre de terrain, le tout en temps réel à bord.

Donc spot a l'ambition d'être un robot de divertissement, c'est un "samaritain"

Contrairement aux animaux, Spot a des caméras sur le côté. Il peut donc faire des choses comme franchir des obstacles latéralement ou même à l'envers. Maintenant, l'une des choses vraiment cool à propos de spot est qu'il a un bras en plus de ses jambes , il peut découpler le mouvement de sa main de son corps.

Spot est déja commercialisé par exemple dans une raffinerie de pétrole exploitée par British Petroleum, où nous allons dans des endroits où les robots ordinaires ne peuvent pas vraiment aller avec un ensemble spécial de capteurs qui leur permettent de faire des mesures. C'est un détecteur de méthane. Il peut aussi avoir un appareil photo à la main, ce qui lui permet d'aller voir les jauges. En plus de ce genre d'applications industrielles, nous étudions également les applications de divertissement de spot. C'est donc un jeu où les gens conduisent les robots, comme un jeu vidéo. Mais dans ce cas, au lieu d'être un personnage d'infographie, c'est un personnage physique. Et nous expérimentons aussi le travail avec d'autres par exemple avec le Cirque du Soleil, où nous examinons comment les robots et les gens pourraient travailler ensemble pour offrir du divertissement et des spectacles.

Et l'une des raisons pour lesquelles je suis ici, c'est que j'espère que certains d'entre vous qui sont des développeurs décideront que vous avez une application pour laquelle notre plate-forme peut être adaptée, et développeront soit du matériel, soit des logiciels et interagiront avec le robot via notre API. Et si vous voulez en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur notre site Web. Mais nous avons aussi des entreprises qui développent leurs propres capteurs qui interagissent avec le robot grâce aux interfaces que nous avons fournies. J'espère donc que certains d'entre vous penseront à devenir un développeur d'applications SPOT !

J'aimerais maintenant parler brièvement de ce que nous pensons de l'avenir. Et ça, c'est le robot Atlas. c'est vraiment un banc d'essai pour obtenir les plus hauts niveaux de performance, et pour développer de nouvelles techniques comme de celles d'apprentissage et d'optimisation pour contrôler des comportements complexes, et aussi de nouvelles techniques pour le matériel

Ce robot est vraiment pour nous en interne. Ce robot nous permet de réfléchir à une vison long terme de la robotique et à notre compréhension de la façon dont les humains et les animaux fonctionnent en termes de mécanismes et de contrôle, et d'essayer d'en saisir une partie. Et peut-être même utiliser les robots comme outils pour mieux comprendre les gens, les animaux, et pour relever les défis techniques de la fabrication de robots de pointe.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK